• Chobits

    CHOBITS : Quelqu'un rien que pour moi...  

    oops


    Chobits est un manga de CLAMP, dessiné par Mokona, scénario de Nanase Ohkawa. Publié en français aux éditions Pika. Elle est publiée par Kodansha en 2001 puis est reliée en huit volumes.  A été rédité en quatre double volumes aux éditions Pika.

    oopsL'Histoire :
    Dans un mode où les robots humanoïdes sont devenus les compagnons d’une bonne partie de la population, Hideki Motosuwa, jeune étudiant de 19 ans sans le sou, passe devant les vitrines des magasins proposant les nouveaux modèles d‘ordinateurs avec envie. Sa vie bascule le soir où, rentrant chez lui, il trouve une jeune fille aux longs cheveux blonds affalée dans un tas d’ordures. D’abord paniqué, Hideki s’aperçoit rapidement qu’il vient de trouver non pas un cadavre mais un robot abandonné. Lui qui en rêvait ne se pose pas de questions : il le ramène chez lui. Ce sera le début d’une relation hors normes et d’un apprentissage bien curieux pour la petite Tchii….
    Tchii est un ordinateur très étrange, elle semble détenir un secret…. Serait-elle un Chobits, un ordinateur très performant ?
    Tchii trouvera-t-elle la personne rien que pour elle ????

    oops
    Début et Série Animé:
    La série "Angelic Layer" est un peu le début de Chobits, car les deux séries sont liées l'une à l'autre. On retrouve certaines références de Angelic Layer dans Chobits.

    Du côté des adaptations animées, "Chobits" a été en une série télévisée de 24 épisodes (édité en France par Kaze). L’animé a une trame et un scénario quasi-identique seule la façon d’aborder les choses changent (un point de vue plus léger, moins complexe, plus simple et plus drôle).

    Les mangas contiennent des petites cartes représentants les diffèrentes personnages féminins de la série.

    oops

    Chobits : Mon Bilan
    (Bilan Technique)
    « Chobits » est une série tendre et pleine d’amour. Elle possède une animation de bonne qualité. Cette série offre un plaisir visuel intéressant et captivant…. Il n’y a pas de grande différence entre le manga et l’animé mais se complèteraient plutôt…..
    (Bilan Artistique)
    CLAMP nous offre une série sentimentale, tendre, drôle, sympathique, triste (à la fin), fantastique… CLAMP s’adresse ici à un public plutôt masculin et âgé….
    (Bilan Musical)
    La musique est très mignonne, le générique de fin et début, sont très bien chantées …..
    (Derniers mots)
    Cette série mérite de faire partie de votre collection DVD mais également le manga de CLAMP (version papier). Ce sont deux formats qui se complètent pleinement, je conseille l’animé à ceux qui découvrent la série et qui veulent l’apprécier en toute légèreté, le manga permettant par la suite d’approfondir l’histoire.

    PAGE 2: SOMMAIRE